Flexibilité

L’usine flexible

Diversification des besoins, émergence de nouveaux besoins, effacement des frontières, accélération du temps, primauté du court et moyen terme,… au cœur de tous ces enjeux, la flexibilité, une notion qui vient encore bien souvent en contradiction avec notre image traditionnelle de l’industrie.

Des débuts de réponse sont apportés par les technologies numériques et les capteurs embarqués, qui permettent, dès la phase de conception de l’usine ou en phase d’opération, une optimisation de la production. L’usine devient « intelligente », car plus connectée :

  • A sa chaîne d’approvisionnement : pour une mise à jour en continu de la production en fonction des ressources disponibles
  • Aux autres usines : Optimisation en continu de la chaîne de production, émergence de systèmes d’économie circulaire
  • En interne (les machines entre elles) : Optimisation des consommations, flux et maintenances, etc.
  • Aux hommes : Amélioration continue des processus de production par l’interaction homme machine.

Les outils de simulation et de contrôle de procédés permettent aujourd’hui d’optimiser la qualité des produits et les performances de l’usine sur une large plage de fonctionnement.

Par ailleurs, la configuration même de l’usine, la conception de l’agencement des îlots de production, le paramétrage des machines individuelles, et la gestion optimisée des flux internes et externes à l’usine sont autant de paramètres clés pour permettre une adaptation ou une reconfiguration de l’usine, en fonction des évolutions de cadence ou de modèles de produits à fournir.

Contact - Mentions lÉgales - Plan du site - CrÉdits - Vos questions